Retour au blog

Blog : Vive la lecture ! (Et les timbres… et la calligraphie… et les sceaux !)

Billet du 31 janvier 2018

Par Olivier Bruzek

Récapitulons. Notre maison d’édition envoie des histoires en épisodes pour donner le goût de la lecture aux enfants de 4 à 14 ans et plus. Nos histoires sont envoyées par lettres postales. Chaque semaine, les enfants reçoivent leur enveloppe hebdomadaire qui contient sept enveloppes. Chacune d’elles est à leur remettre quotidiennement. Chaque jour, les enfants reçoivent donc leur épiZode quotidien qui s’arrête à un moment fatidique. Ils doivent nécessairement attendre le lendemain pour avoir la suite. Et croyez-moi, c’est bigrement efficace pour faire lire et ritualiser le coucher (ou tout autre moment d’ailleurs).

Que serait une lettre sans timbre ? Je précise un joli timbre… Chacune de nos lettres quotidiennes est ornée d’un timbre de collection. Il peut venir du temps passé, mais aussi de l’autre bout du monde. L’impact sur les enfants est extraordinaire. Certains ont d’ores et déjà découvert l’art de la philatélie grâce à nous.

Nos lettres hebdomadaires sont calligraphiées. Là encore, j’ai appris que des enfants avaient demandé comme cadeau à avoir des stylos-plumes de calligraphe. Cela vaut < a href="https://www.art-du-papier.fr/stylo-plume-de-calligraphie-brause-1-1-mm-bro97411b,f.html?gclid=EAIaIQobChMIm6bRt-OB2QIVp7ztCh0f1QzZEAQYASABEgJqe_D_BwE">une dizaine d’euros et cela donne aux enfants le goût de la belle écriture.

Mais épiZ, ce n’est pas que cela. Nos abonnés le savent bien, chacune de nos enveloppes hebdomadaires est scellée à la cire et marqué d’un sceau. Actuellement, nous utilisons deux modèles de sceaux : un E majuscule en lettre anglaise et notre « é » comme épiZ. Mais tout cela c’est de l’histoire ancienne. Nous avons décidé de nous lancer dans une drôle d’aventure : la sigillographie. La sigili-quoi ?

La sigillographie est la science des sceaux. Elle a régné sur la correspondance des hommes pendant des millénaires. Chaque grande famille, chaque grand personnage, chaque institution possédait son sceau unique qui garantissait l’intégrité d’un courrier ou signait un document officiel. Le vocabulaire des sigillographes est d’une précision sans égale. Il s’apparente à l’art du blason (l’héraldique), ces dessins qu’on appelle également armoiries et qui sont la marque des familles.

Aujourd’hui, épiZ a choisi de vous faire partager des blasons uniques de l’histoire de France. Régulièrement, quelques-uns de nos abonnés s’en sont déjà rendu compte, nous allons rendre hommage à quelques-unes de nos histoires pour vous envoyer des reproductions historiques d’authentiques sceaux. Antonia, notre voyageuse temporelle, bien connue des 11-14 ans s’est rendu en 496 à la recherche de Clovis à la veille de la bataille de Tolbiac. Qu’à cela ne tienne. Nous allons vous proposer une reproduction du sceau de Clovis.

Toujours chez les 11-14 ans, les nouvelles aventures de d’Artagnan ont beau se dérouler en 2018, la tentation était trop grande… Nous allons vous envoyer une reproduction du sceau de Charles Ogier de Batz de Castelmore, Comte d’Artagnan qui a inspiré Alexandre Dumas. D’autres sont en préparation. Pour célébrer notre nouvelle saga héroïco-fantastique de la génération collège dont le premier cycle s’intitule « d’azur au lion d’or », nous avons fait réaliser un sceau sur mesure à ce dessin. À venir également, Jeanne d’Arc, le connétable du Guesclin… Tous ont un rapport avec nos histoires. Je ne vous en dis pas plus. Guettez bien votre courrier !

Pour en savoir plus sur la sigillographie, je vous recommande ce site < a href="http://www.cosmovisions.com/sigillographie.htm">en cliquant ici.

À propos de l’héraldique et des blasons, je vous encourage vivement à vous rendre sur < a href="http://www.blason-armoiries.org">cet autre site.

Enfin, si vous avez la moindre question, je vous rappelle que vous pouvez m’écrire à edition@epiz.fr ou me téléphoner directement au +33 6 88 85 44 80.


Recherche
Etiquettes